Le révélateur des mystères (Nûrduddîn Abdurrahmân Isfarâyinî)

9,70

Souvent, le lecteur européen identifie « soufisme » et vague ascèse mystique et ne connaît que quelques noms célèbres (Ibn’Arabî, Hallâj). Or dans l’époque intermédiaire entre l’âge d’or de la civilisation arabe et le XVIIᵉ siècle de la Renaissance safavide en Iran, toute une pédagogie spirituelle se constitua dont nombre d’écoles vivent encore. En cela, le texte de Nûruddîn Abdurrahmân Isfarâyinî (1242-1317) est très représentatif du soufisme iranien. Il apporte une lumière nouvelle sur des problèmes concrets de la spiritualité soufie : qu’est-ce que le maître spirituel ?


Souvent, le lecteur européen identifie « soufisme » et vague ascèse mystique et ne connaît que quelques noms célèbres (Ibn’Arabî, Hallâj). Or dans l’époque intermédiaire entre l’âge d’or de la civilisation arabe et le XVIIᵉ siècle de la Renaissance safavide en Iran, toute une pédagogie spirituelle se constitua dont nombre d’écoles vivent encore. En cela, le texte de Nûruddîn Abdurrahmân Isfarâyinî (1242-1317) est très représentatif du soufisme iranien. Il apporte une lumière nouvelle sur des problèmes concrets de la spiritualité soufie : qu’est-ce que le maître spirituel ? Quelles sont les pratiques par lesquelles on parvient à la plénitude mystique (le silence, la retraite) ? Que sont les centres subtils de l’organisme ? Qu’est-ce que l’amitié de Dieu pour un soufi ?Tel est la singularité de ce traité : unir indissolublement l’expérience concrète et une ontologie complexe.


 

Poids 0.147 kg
Dimensions 17.7 × 10.6 × 1.5 cm
Auteur(s)

Edition

,

Collection

Etat

Langues

Nombre de pages

Type de couverture

ISBN-EAN

Année

There are no reviews yet.

Only logged in customers who have purchased this product may leave a review.